17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 15:56

 

                            À Pierre et Lisette Delouvrier

 

 

« Dieu attend où sont les racines »

 

                           Rainer Maria Rilke.

 

 

 

Jusque dans l'âme de la terre

S'en vont chercher mes grands sapins

Leurs voluptés. À quelle faim

Répondent-ils ? À quel mystère ?

 

À quelles flammes et quels feux

Intérieurs, mes voix charnelles

Pour espérer s'acharnent-elles ?

Paupières ouvertes sur quels yeux ?

 

Les forces de la foi s'obstinent.

Mes sapins résistent au vent.

Je tombe et repars triomphant  

« Dieu attend où sont les racines ».

 

 

 

Paul du Peloux

Le berger des collines

Le cerf-volant, 1975 

SG