22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 07:04

 

Je plonge en la forêt comme en la mer tranquille

Le Soleil disparaît. Dans ce monde immobile

J'entre parmi les pins, les bouleaux et les hêtres

Pour prendre un bain de foule et sentir tout mon être

Emporté par cette immense fraternité

De ceux qui sont, debout, face à l'éternité.

 

 

Pierre Auger

SG