28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 07:15

 

Racine je m'enfonce et prends place

      comme un homme au cœur de sa ville

ô terre mon pays d'enfance

      ma chanson profonde d'oiseaux enfouis

dans le lait des argiles au creux

      des mousses tout en bas rassemblées

Tremblement d'aube

      à l'horizon des boues

je porte la tendresse du sang

      à sa limite de transparence bleue

légère j'ordonne la confusion des poussières

      dans le même envol végétal

lourde j'ancre le ciel

      à mon avenir d'arbre

J'avance de partout mes bras

      dans le silence épais de la vie

 

 

 

Jean-Louis Houdebine

Revue Promesse n°16

1966

 

 

 

 

 

 

 Vincent van Gogh Boomwortels

 

Vincent van Gogh

Racines d'arbres, 1890

Musée Van Gogh, Amsterdam

SG