Top articles

  • Dialogue de l'Arbre

    31 août 2017

    LUCRÈCE Que fais-tu là, Tityre, amant de l’ombre à l’aise sous ce hêtre, à perdre tes regards dans l’or de l’air tissu de feuilles ? TITYRE Je vis. J’attends. Ma flûte est prête entre mes doigts, et je me rends pareil à cette heure admirable. Je veux...

  • Strange Fruit

    29 janvier 2016

    Southern trees bear strange fruit, Blood on the leaves and blood at the root, Black bodies swinging in the southern breeze, Strange fruit hanging from the poplar trees. Pastoral scene of the gallant south, The bulging eyes and the twisted mouth, Scent...

  • sans titre

    13 mars 2015 ( #Printemps des Poètes 2015 )

    Il n'y a plus de racines, pas même pour les rêves. Dans les espaces ouverts encore épargnés par les cités, rampent des steppes goudronnées résonnant d'anciennes rumeurs : plaintes des arbres abolis ! Parallèles ou perpendiculaires, toutes les routes se...

  • L'arbre et l'oiseau

    16 mars 2017 ( #Printemps des poètes 2017 )

    L'arbre que peignent tour à tour l'étoile et la lune lorsque l'ombre apaise la pierre et le sable ; L'oiseau qui se purifie en chantant aux secrètes fontaines de l'aurore, Sont les gardiens bénévoles des cités. Ils éventent les desseins de la tempête...

  • Flore d'Afrique

    15 mars 2017 ( #Printemps des poètes 2017 )

    FIGUIER, ancien luron, tu t'es cramponné ferme au rocher ; tu n'as peur ni de l'orage ni du précipice. Comme un vieillard aux membres tors, déformé de rhumatisme, tu réchauffes d'abord ton corps gris au soleil ; et puis gaillardement tu pousses à la pureté...

  • Le cocotier

    14 mars 2017 ( #Printemps des poètes 2017 )

    Aigle végétal gravissant les nuages Il a bravé le vif et le gril de la vie Prenant racine dans l'humus ou la boue Secouant la terre de ses cheveux têtus Traversant ses entrailles par mille chemins Se nourrissant de la mer ou du fleuve Dribblant l'air...

  • Case nègre

    11 mars 2017 ( #Printemps des poètes 2017 )

    à Simone Schwarz-Bart Malgré la solitude poteau-mitan relie malgré la boue poteau-mitan enracine malgré la sève poteau-mitan ne foisonne pas poteau-mitan ne s'incline pas malgré le refuge poteau-mitan soutient l'issue malgré le flamboyant poteau-mitan...

  • Je rêve d'un arbre

    08 mars 2017 ( #Printemps des poètes 2017 )

    Dans la fine clarté de l’aube qui s’éveille, Sous la fraîcheur timide de nos étés charmants Se dresse tout puissant l’immense « Mandelier ». C’est un arbre dont les racines S’enfoncent profondément Dans les grottes obscures de l’océan, Un arbre dont le...

  • Les Souffles

    05 mars 2017 ( #Printemps des poètes 2017 )

    Les Souffles Écoute plus souventLes Choses que les ÊtresLa Voix du Feu s’entend,Entends la Voix de l’Eau.Écoute dans le Vent Le Buisson en sanglots :C’est le Souffle des ancêtres. Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :Ils sont dans l’Ombre qui s’éclaireEt...

  • il y a des jours

    17 septembre 2015

    il y a des jours j'ai cent fois cent ans mes âges sont des cercles qui s'éloignent du cœur enroulant une continuité sans lien il y a des jours mes bras nus se tendent pour étouffer ce cri incessant mes rêves mûrissent pourrissent sur le sol il y a des...

  • Le Trésor du Baobab

    22 octobre 2017

    U n jour de grande chaleur, un lièvre fit halte dans l'ombre d'un baobab, s'assit sur son train et, contemplant au loin la brousse bruissante sous le vent brûlant, il se sentit infiniment bien. « Baobab, pensa-t-il, comme ton ombre est fraîche et légère...

  • Le chêne

    09 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

    L e chêne est seul Près d'un roc escarpé. Régir. Mais quoi ? Pas rien Que tâter l'épaisseur Entre deux granits * Ses feuilles Sont de lui, Même si De temps en temps Elles s'en vont, Enfants prodigues Revenant partager L'air plus gras. * Ses racines, Il...

  • Les sapins

    08 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

    Les sapins en bonnets pointus De longues robes revêtus Comme des astrologues Saluent leurs frères abattus Les bateaux qui sur le Rhin voguent Dans les sept arts endoctrinés Par les vieux sapins leurs aînés Qui sont de grands poètes Ils se savent prédestinés...

  • sans titre

    16 mars 2015 ( #Printemps des Poètes 2015 )

    Arbres coincés dans des masses de ciment. Leur vert humilié dévaste la lumière. Il est des espaces si pleins, si remplis, si lourds, que le néant y prospère mieux que dans le vide. Arboles encogidos en cuencas de cemento. Su arrinconado verde desbarata...

  • Les amandiers sont morts de leurs blessures

    12 mars 2015 ( #Printemps des Poètes 2015 )

    À Leïla Shahid La Trouée de Rafah, village du nord-est du Sinaï, vient d'être détruite par les Israéliens, après que ses habitants arabes en ont été chassés. Un de ces hommes écrit à son fils. Mon fils, Le jour s'est arrêté dans mes rides depuis que leur...

  • L'arbre grand arbre

    13 mars 2017 ( #Printemps des poètes 2017 )

    Tes feuilles le relent des désirs des fenaisons aveugles des bras de mer Tes feuilles de plaie du Moyen Âge dans le souvenir de mes splendeurs tes branches d'épaules de femme labourée sur la soif des herbes coupantes arbre recommencé ton corps j'ai détaché...

  • Un baobab

    12 mars 2017 ( #Printemps des poètes 2017 )

    Un paisible et géant baobab. C'était la dernière vision humaine qu'emportaient les esclaves noirs de Gorée avant d'entrer, presque à quatre pattes, dans les réduits ouvrant directement sur la mer, d'où ils partaient pour les Amériques. Chaque fois que...

  • Pourquoi cette feuille ?

    09 mars 2017 ( #Printemps des poètes 2017 )

    À un détail près le monde n'a pas changé en si peu de temps À un détail près ce matin est une réplique grisaille à l'appui du précédent À un détail près le poids écrasant la poitrine ne s'est pas allégé d'un iota À un détail près l'on se sent toujours...

  • sans titre

    12 septembre 2014

    Il est un arbre au pôle de ma vie, unique entr'aperçu dans la poussière de mes nuits. C'est une aube parmi les rêves de la terre mouillée, l'étoile enivrée au chant des arcs prophétiques, c'est toi, dans le matin qui se déchire, ton secret livré aux fleurs...

  • Sous le chêne

    05 octobre 2014

    Toi, si tu étais sensée, Quand je te dis que des étoiles fulgurent des signes, tous effroyables, Tu ne te retournerais pas pour me répondre « La nuit est merveilleuse.» Et même, toi, si tu savais Combien ces ténèbres m'imprègnent jusqu'à la moelle et...

  • sans titre

    11 octobre 2014

    Arbres décolorés, prés en friche — mon épouvante, azur combattu, mes plaintes, marges écorchées. D'un coup, l'impassible enfermement — j'évoque une pluie d'été, je demande légèreté, caresse, je veux germer. Arbres, azur, je me traverse, je m'oublie, je...

  • Huelgoat

    28 octobre 2014

    Il est un bourg charmant dans la Basse-Bretagne Dont la forêt s'estompe en merveilleux rochers Ainsi qu'une oasis perdue dans la campagne Où les fées du Printemps viennent pour se cacher. Ce bois haut ombrageux est une vraie montagne Où le Diable et la...

  • Plus haute cime

    05 avril 2010

    Immense amandier en fleur, blanche cime dans le silence plein de la lune, tronc noir dans la quiétude totale de l'ombre ; comme, montant vers toi sur la rocaille dure, il me semble que tu enfonces ton gros tronc dans les entrailles de ma chair, qu'avec...

  • Les arbres

    12 janvier 2015

    Ô vous qui, dans la paix et la grâce fleuris, Animez et les champs et vos forêts natales, Enfants silencieux des races végétales, Beaux arbres, de rosée et de soleil nourris, La Volupté par qui toute race animée Est conçue et se dresse à la clarté du...

  • Étrange forêt

    11 janvier 2015

    I Elle quitte une étrange forêt lentement comme un thonier le port. Ses cheveux sont câbles et lianes sa robe est taillée dans la voilure d'une futaie brûlée par l'automne. Aussi loin que s'en aillent ses pas elle apporte avec elle une odeur de clairière...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>