Top articles

  • Le pin

    16 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

    L ’arbre seul, dans la nature, pour une raison typifique, est vertical, avec l’homme. Mais un homme se tient debout dans son propre équilibre, et les deux bras qui pendent, dociles, au long de son corps, sont extérieurs à son unité. L’arbre s’exhausse...

  • sans titre

    15 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

    Autour de l'arbre immobile l'ombre qui tourne dessine sur le sol le mouvement du jour. C'est l'amorce d'un cercle parfait et tous les cercles se ressemblent mais toutes les feuilles sont différentes. Jean Tardieu L'accent grave et l'accent aigu Gallimard,...

  • Le vent du nord dans les cyprès

    14 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

    Dessin à l'encre : Gérard Ducos A Marcel Gonzalèz Le vent du nord dans les cyprès roulant riant, vacarmant pleurant les jours bienheureux des mers libres, querelleuses crache les gueuses chimères des âmes en allées Les cyprès dans leur verdeur folle,...

  • VII

    13 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

    Squelette fibrillaire des arbres On dirait qu'ils saignent en effet il y a des drapeaux pas loin Une charrette comme une caisse comme un cercueil est traînée par un cheval maigre tirant tirant allongé dans l'en avant jusqu'à y choir presque quelques formes...

  • Mon arbre

    12 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

    Mon arbre dans un siècle encor malentendu, Dressé dans la forêt des raisons éternelles Grandira lentement, se pourvoira de feuilles, À l'égal des plus grands sera tard reconnu. Mais alors, il fera l'orage ou le silence, Sa voix contre le vent aura cent...

  • Épitaphe

    10 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

  • L'Arbre

    07 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

    De ce tronc noueux De cette charpente pierreuse De ces branches racornies Renaissent éternellement Aiguisés par la sève Bourgeons feuillages et fruits Remous Qui contiennent toute mesure Et secrètent l'équilibre De la mort De la vie. Andrée Chedid Rythmes...

  • Arbre-résistance

    20 mars 2015 ( #Printemps des Poètes 2015 )

    Photographie : Alain Cornu alaincornu.com Ne plus bouger d'un pouce d'ici Non tant fidèle à soi qu'à la promesse de la vie Accueillir pluie comme vent Cueillir gelée comme rosée Fouiller racines et caresser nues Endurer ouragans et ravages Perdurer alliance...

  • Avec des haches

    18 mars 2015 ( #Printemps des Poètes 2015 )

    Photographie : Marie Rameau Auschwitz, février 2007 marie-rameau.com Sept heures de nuit, sept ans de veille : tu joues avec des haches, couché dans l'ombre de cadavres dressés — ô les arbres que tu n'abats pas ! —, le faste des choses tues à la tête,...

  • Ma maison morte

    15 mars 2015 ( #Printemps des Poètes 2015 )

    Mi casa muerta Ne détruisez pas ma vieille maison, avais-je dit. Ne détruisez pas ma maison. Nous avions notre tonnelle et deux portes sur la rue, un jardin à l'entrée, petit mais grand, un pommier terrassé maintenant par le cri et le ciment. Le pêcher...

  • Prière d'aubier et de racine

    14 mars 2015 ( #Printemps des Poètes 2015 )

    Prendre langue et racine en l'humus de parole et croître Gravir l'échelle du sous-bois entre lichens et vesses de loup Puis la promesse des frondaisons des hauts feuillages où l'arbre épais fraternise avec le ciel de lit du dehors et noue son espace intérieur...

  • Révolte

    11 mars 2015 ( #Printemps des Poètes 2015 )

    Un jour les arbres aussi en auront plein le tronc. Fini le sussurement des feuillages. Ils viendront du Sud ils viendront du Nord Ils viendront du ciel dévaleront les montagnes monteront des profondeurs gonflés de sève chargés de graines. En moins de...

  • Le champ

    09 mars 2015 ( #Printemps des Poètes 2015 )

    Peupliers, peupliers, peupliers champ labouré de tranchées, cheval quatre fers en l'air, peupliers, peupliers de malheur, puis un saule pleureur qui surgit comme une paysanne en fichu, puis des chênes et des aulnaies à perte de vue, des petits soldats...

  • Regard de Anne Tronche sur Lindström

    09 mars 2014 ( #Printemps des Poètes 2014 )

    Un visage naissait du vert. Était-ce bien du vert ? Dans l'épaisseur ouatée de la pâte, quelques larmes bleuissantes pouvaient en faire douter. Un visage naissait du vert, s'arrangeant avec du bleu, en raison de la vulnérabilité des apparences. Les pinceaux...

  • Le bouleau

    11 mars 2014 ( #Printemps des Poètes 2014 )

    Tige de lune, ailé bouleau, Çà, là, barré de bancs de brume, Roulant tes feuilles qui s'allument À la dérive, ronds dans l'eau, Portant sur rien ton front de plume. Les monts lointains qui se dévident, Le ciel, par bribes, blanc ou bleu, Abrite-les, arbre...

  • sans titre

    23 mars 2014 ( #Printemps des Poètes 2014 )

    Je ne sais pas pourquoi Lorsque tu es absente Je vois de l'arbre. J'ai comme un besoin De toucher les fortes branches, Les plus basses Et de regarder le ciel À travers les feuilles, À travers ton image Qui flotte dans tout l'arbre. Guillevic Possibles...

  • Bois de mer

    18 mars 2014 ( #Printemps des Poètes 2014 )

    Patrick Nicol Couleurs de l'Aven Fortune de Mer Bois de mer. Bois naufragé. Bois perdu et bois rejeté. Bois tiré sur la plage, bois de misère, à tout le monde, à personne. Bois brûlé dans la cabane des pêcheurs bois de flammes qui fait monter dans l'ombre...

  • L'arbre l'oiseau

    17 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

    Oiseau mon assuré dans son asile de tiédeur témoin du lent travail de l'aubier de l'écorce de la feuille aux saisons de la terre Oiseau qui avance humblement dans l'intimité du maître jusqu'à ce que s'échappe une plume fertile la semence d'un printemps...

  • L'arbre

    20 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

    Il y avait autrefois de l'affection, de tendres sentiments, C'est devenu du bois. Il y avait une grande politesse de paroles, C'est du bois maintenant, des ramilles, du feuillage. Il y avait de jolis habits autour d'un cœur d'amoureuse Ou d'amoureux,...

  • Comment écrire un poème

    18 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

    Invite un oiseau sur ta page fais-le suivre de son ombre d'un arbre et de quelques feuilles mortes Demande au vent assis dans la marge de souffler entre les lignes de droite à gauche de gauche à droite qu'il entraîne dans une folle sarabande voyelles...

  • L'arbre en ville

    08 mars 2014 ( #Printemps des Poètes 2014 )

    La ville où je vis en exil est entre les villes une bonne ville — on dit même qu'elle est belle. Pourtant elle n'est qu'une ville sans forêt sans colline sans prairie, sans champ ni vignoble, sans ferme. Cette fois je console un arbre prisonnier d'une...

  • Un arbre

    11 mars 2016 ( #Printemps des Poètes 2016 )

    Un arbre A poussé dans ton cœur Ce n'était rien Qu'une graine Presque un jeu Pour rêver de feuilles Aujourd'hui Les racines Te dévorent Dans un silence de terre Personne N'aura rien vu Mais demain Les oiseaux feront leur nid Dans tes cheveux Le souci...

  • Tant de forêts...

    24 septembre 2019 ( #Printemps des Poètes 2015 )

    Tant de forêts arrachées à la terre et massacrées achevées rotativées Tant de forêts sacrifiées pour la pâte à papier des milliards de journaux attirant annuellement l'attention des lecteurs sur les dangers du déboisement des bois et des forêts Jacques...

  • Cohésion

    13 mars 2014 ( #Printemps des Poètes 2014 )

    Voyez cet arbre gris. Le ciel a pénétré par ses fibres jusque dans le sol — il ne reste qu'un nuage ridé quand la terre a fini de boire. L'espace dérobé se tord dans les tresses des racines, s'entortille en verdure. — De courts instants de liberté viennent...

  • sans titre

    20 mars 2014 ( #Printemps des Poètes 2014 )

    Jean-François Marc Petit étang (format 150 X 150) Les arbres ne souffrent plus Des maux de la terre De la racine de leur courage Leurs tourments élevés aux cimes Ont pris le goût de vivre leur poème Sans cesse renouvelé Ils mettent le prix qu'il faut...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>