Top articles

  • sans titre

    09 mai 2020

    La lumière a reparu au soir quand on ne pouvait plus y croire. Elle s'est posée, comme un doigt sur la flûte à mi-hauteur du grand arbre : longue note, unique, sur le frêne dont elle a fait blondir le feuillage et le bois. Blessés, humiliés même par la...

  • sans titre

    11 juin 2019

    pour Renée Leclerc Arbre debout encore qui se veut univers ombre de l'arbre mort crépitante mémoire quand le temps s'est roulé sous l'arbre crucifère. Et l'arbre du silence des branches à bon port parmi les mâts de haute mer violon des vents, revisité...

  • Le rêve des arbres

    02 septembre 2014

    Le vent est le rêve des arbres et la sève leur puissance, plus que le tronc. La pluie est la mère des arbres. La terre est l’aïeule des arbres. Le bûcheron est frère des arbres — frère de sang — et toujours l’un abat l’autre, qui s’abat sur lui. Puissant...

  • sans titre

    31 août 2014

    La pomme neuve Penchée à la fenêtre Regarde le jour à travers le temps Elle y met sa douceur et sa sérénité Les comptines d'enfance en sabots de fenouil Sous les préaux désaltérés La semence et la pulpe La peau avec ses pays Tout embrasés de transhumances...

  • sans titre

    30 août 2014

    Glisse-toi sous l'écorce du noisetier, protège les fables nues, tends l'oreille. Un garçonnet blessé récite l'alphabet, il prétend qu'une voyelle cachée dans la sève lui a meurtri la main. Ne l'oublie pas, il fut l'enfant des anciens lieux qui rôdent...

  • sans titre

    10 juin 2019

    L'île que j'aborde s'ouvre vers le large dedans tant le monde la touche plouc je suis plouc je serai chaque jour davantage chaque jour de ce long combat au cœur à cœur chaque jour de ce long chemin vers l'île de ces enfants qui n'ont pas vu la mer et...

  • Sciure de neige

    26 août 2014

    Neige Sciure D'anciennes forêts jetées bas Les branches qui naguère Portaient l'espoir de mon vagabondage Ne désignent plus Le lointain rivage Où le soleil Attendait que j'advienne Tous les sentiers sont recouverts Et ce qui était par delà est mort Plus...

  • Les forêts

    23 août 2014

    Par deux fois, j'ai abouti à une forêt Une fois, je m'abandonnais aux compagnons de l'enfance aux yeux où je lisais le secret, l'âge les palmes frêles aux mains avec lesquelles j'avais joué aux habits trempés de boue, aux chansons rares et voilà que j'avais...

  • À un sapin

    02 novembre 2015

    I Arbre, je te salue, et je me sens infime Devant ta grandeur svelte et devant ton front vert. Salut, salut, géant qui règnes sur la cime, Plein d'ombre dans l'été, de calme dans l'hiver. Tu demeures le même au milieu de la neige; Ta couronne en tout...

  • sans titre

    07 mai 2020

    Elle donne rendez-vous aux arbres, quand les feuilles se dérobent aux désirs de la saison. Les géants de bois se dévêtissent doucement et répandent dans les airs une pluie sauvage et colorée. Elle aime se mouvoir à l'intérieur de ce miracle. Ses pieds...

  • Mort d'un arbre

    07 juin 2019

    I Alité sur la mousse et la ruine des fleurs, Tenant, ainsi qu'un dieu, immobile et grondante Sa tête, il aura beau cracher loin de son cœur Son désespoir d'aimer les nues indifférentes, La vanité des eaux et les plaines stagnantes, Il aura beau crier...

  • L'arbre

    06 juin 2019

    L'arbre a perdu ses feuilles Il s'ennuie de moi Il a perdu l'été Il a vécu l'automne Il a perdu l'été en moi Il a vécu l'automne en moi Il a pleuré les larmes de mon adieu Il a séché, braqué de solitude Il a trouvé le temps Pour rigoler au vent Il a compris...

  • Espoir ?

    04 octobre 2020

    Arbres automnalement indociles résistent, si grand soit le vent, à se retourner l'un contre l'autre... Toutefois depuis les frémissements jusqu'à la paralysie ou la cassure des branches ils sont là aussi pour ne pas survivre à eux-mêmes. À quoi se fient-ils...

  • L'Illétré

    05 juin 2019

    Devant les bois, les blés j'étais béat benêt : Je lisais ce qui ne se lit pas : Les nuages, les vents, les rochers, les ébats De la lune dans les bois. Et le ciel avec son grand étang courbé Où le soleil tout le jour accroît son caillou, Onde par onde,...

  • Les géants du bois

    06 mai 2020

    (Les femmes aux hommes de guerre) Ces ombres faibles ces ombres fragiles que le miroir menteur dit que nous sommes Ces humeurs de personnes aux âmes offensées trahies, outragées, fouettées par le vent et à peine portées par leur jambes diaphanes sont...

  • Au feu

    22 décembre 2012

    Devant les bûches dort un vieux, Rêvant un nuage de gosses Gazouilleurs. Une bûche au feu Qui ronfle et tousse. Elle aussi dort. À tous ses nœuds Elle rêve des grappes et des corymbes Suspendus dont le rose nimbe La solitude. À travers le feuillage grimpent...

  • sans titre

    14 février 2013

    Comment arrive l'idée du bourgeon ? Dans le germe même de la pensée de vous, arbres, sont les cycles éternels de la fantaisie de vivre croître se feuillir laisser choir les feuilles lasses et dormir et croître encore et donner vie alentour et lutter contre...

  • sans titre

    30 avril 2020

    Il y a bien longtemps que j'ai Laissé ma tête sur un arbre Ou sur un mur J'avance, je traverse des villes Les habitants me saluent Nous rions, nous ne nous heurtons Pas aux arbres Je passe entre des maisons, des Portes Je me dissous Une feuille à ma place...

  • Châtaignier

    05 mai 2020

    La foudre l'a réduit À ce creux de craie noire Où le calme de l'air Fait miroiter ses glaives. Nul corbeau ne le prend Pour complice, pour cage : On s'écarte du tronc Ceinturé de bretèches. Quand le printemps se grise De pistil et d'ovaire Il croit voir...

  • Les arbres

    02 juin 2019

    Compagnons de silence les arbres te savent leur présence est amour. Ton corps à leur image puise en la terre le feu de la vie. Les coups et les cris se noient en eau profonde. Auréole mon front de fleurs de lumière les noces nocturnes ouvrent en nous...

  • La gloire de l'ortie

    05 août 2014

    L'arbre à soi-même crucifié garde le secret de sa mort Que l'oiseau s'y trompe qu'il maçonne son nid dans quelque creux d'épaule que l'essaim se pende à l'un de ses bras que lui-même parfois se prenne à rêver d'un peu de sève encore d'une feuille attardée...

  • À un vieil arbre

    06 août 2014

    Tu réveilles en moi des souvenirs confus. Je t'ai vu, n'est-ce pas ? moins triste et moins modeste. Ta tête sous l'orage avait un noble geste, Et l'amour se cachait dans tes rameaux touffus. D'autres, autour de toi, comme de riches fûts, Poussaient leurs...

  • La vie végétative

    08 août 2014

    À Michel-François Lavaur. Je taille des paroles aux oubliés frères d'humus qui nous ont donné vie la nourriture et nous accueilleront Je les connais dans leur marche très lente dans leur spirale et leur aspiration dans leur respir et sous leur masque...

  • Peupliers et trembles

    09 août 2014

    Peupliers et trembles. Dans la dernière clarté horizontale à cette heure où la feuille la plus haute, qui tout le jour était prise dans la rivière de brise invisible soudain se fige en un miel de silence. Pourquoi toujours ai-je reconnu le soir ? Le soir...

  • Premier printemps

    04 mai 2020

    Forêt recommençante, arbres, léger feuillage, Charme des mois nouveaux, Qui ne laissez tomber pas même un peu d'ombrage De vos tendres rameaux, J'aime par-dessus tout les nuances tissées, De cent sortes de verts, Qui viennent divertir à vos cimes pressées...