26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 09:14

 

Ils ont langui de solitude, braves l'étant toujours,

Même dans le vent qui gèle, eux qui ne gèlent pas.

A les regarder, nous avions soif, et c'est peu dire

Qu'ils étaient blancs. La crème de nos bûches

De Noël les enflammait comme un coulis

De fruits glacés. Ils donnaient à nos palais

Des saveurs d'absence, comme au creux

De la nuit tremble l'espérance.

 

 

Nimrod

Passage à l'infini

Obsidiane 

SG