14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 07:23
  

Puisque bientôt l'hiver va nous mettre en valeur

Montrons-nous préparés aux offices du bois

 

Grelots par moins que rien émus à la folie

Effusions à nos dépens cessez ô feuilles

Dont un change d'humeur nous couvre ou nous dépouille

 

Avec peine par nous sans cesse imaginées

Vous n'êtes déjà plus qu'avec peine croyables

 

Détache-toi de moi ma trop sincère écorce

Va rejoindre à mes pieds celles des autres siècles

 

De visages passés masques passés public

Contre moi de ton sort demeurés pour témoins

Tous ont eu comme moi la paume un instant vive

Que par terre et par eau nous voyons déconfits

Bien que de mes vertus je te croie la plus proche

Décède aux lieux communs tu es faite pour eux

Meurs exprès De ton fait déboute le malheur

Démasque volontiers ton volontaire auteur...

 

Ainsi s'efforce un arbre encore sous l'écorce

A montrer vif ce tronc que parfera la mort.

 

 

 

 

Francis Ponge

Le parti pris des choses

suivi de Proêmes

Gallimard, 2003

SG