15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 06:59

 

Le matin de ma mort
et même à midi ce jour-là
si je dois mourir l'après-midi
et même le soir de ce jour
si je dois mourir dans la nuit
non pas même quelques heures
avant de mourir
mais à l'instant de ma fin
sachant que je vais finir
ce n'est pas planter l'arbre
que je voudrai
c'est le semer
pour donner à l'invisible
la chance de germer
ce n'est plus espérer voir
troncs et rameaux
à mon chevet
c'est savoir
qu'au-delà de mon regard
d'autres par moi
les verront

 

 

 

Robert Mallet

Semer l’arbre

Gallimard

SG