10 novembre 2017 5 10 /11 /novembre /2017 08:43

 

 

                           À Michel Eckhard Elial

 

 

Comme l'instant brûlé dans la nuit enlisée

ton visage est mon double

nœud de grêle

 

Demain peut-être dans le geste incessant

en toute fragilité et sans relâche

tu bâtiras notre vertige

 

D'une fuite à l'autre j'unirai les fleuves

et attacherai ensemble les jours confondus

 

Équilibre immobile

Passé surgi dans l'homme d'argile

comme la paix élevée à la hauteur de ta vie

et puis rien

 

L'Orient est bourrasque

et siècle après siècle

le chemin vers le bonheur compte ses échecs

 

Demain je ferai comme l'arbre pour l'oiseau migrateur

et offrirai mon ombre au soldat déserteur

 

Demain j'arrêterai la guerre

quand tu recouvriras la mort

et ensemble, ami

nous déracinerons le silence des oliviers

 

 

 

 

Salah Al Hamdani

Le Balayeur du désert

Éditions Bruno Doucey, 2010

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté