24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 07:21

 

L'hiver dans les bois, un méchant génie hurle dans le vent

Et les fleurs pâlissent de frayeur,

Cachées dans la mousse.

 

Les feuilles des arbres sont arrachées

Et ils restent dévêtus dans le froid.

 

On entend le rire moqueur des roseaux

Qui s'inclinent au gré du vent.

Mais les fleurs meurent de frayeur,

Cachées dans la mousse.

 

Privée de rosée, l'herbe jaunit et meurt

Et les lianes qui se balancent

Perdent leur couleur.

 

Le vent du nord entasse des feuilles

Qui seront les lits des moines errants.

 

Tous s'amusent à se mettre nus.

Si c'est un jeu, pourquoi ces gémissements ?

 

Et pourquoi disparaissent les fleurs,

L'hiver dans les bois ?

 

 

 

Rabindranath Tagore

Poèmes chantés

Présentés, traduits et adaptés par Alain Daniélou

Éditions Michel de Maule, 2005

 

 

 

               ♦

 

 

 

In the winter forest

 

 

In the winter forest

Who is the bane at whose approach

The last flowers turn pale with fear

In the deepmost glade ?

 

Alders are stripped, beggars in rags,

All their leaves torn, bare in the blast.

 

Tall grasses waving,

Waving with laughing plumes

Woo the wind the grasses waving.

 

The last flowers turn pale with fear

In the deepmost glade.

 

Pallid and wan the grasses fade,

Pallid and wan creepers grow pale

Seeing their sorrow,

Pale to see their sorrow.

 

Winds from the north, ruling over all

Spread fallen leaves for the hermit's couch.

 

If this stripping bare, alas, is only in play

Whose is this bitter wailing ?

 

The last flowers turn pale with fear

In the deepmost glade. 

 

 

   

     

 

Tagore-Danielou

 

 

 Tagore-Danielou 2

 

 

 Tagore-Danielou 3

 

 

 Tagore-Danielou 4

 

 

 

 Tagore-Danielou 5

 

 

 

SG