4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 06:07

 

    L'averse d'été a refoulé la famille vers la maison. On se gardera de maudire le ciel, restant avec discrétion à l'affût de l'éclaircie. Bouche ouverte à la fenêtre, l'enfant dévisage en silence les arbres qui s'égouttent sur les allées. À l'imposant tilleul qui frissonne à peine sous le vent détrempé il adresse un sourire entendu. Il est le seul à savoir que l'arc-en-ciel aura saveur de tisane.

 

 

 

 

Bruno Berchoud

L'ombre portée du marcheur

le dé bleu, 1998

SG