7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 18:41

 

                                                                         À Raoul Grimard

 

     Un homme pâle cueille les fruits de son jardin

Il distribue ses caresses aux animaux et aux arbres

       Il touche ce qu'il aime, avec précaution

               « Ma vie, cette vitre légère,

               Prenez garde de la ternir.

          Je bois de l'eau    Je mange des fruits

               Et je couche à la belle étoile.

               Un regard affectueux :

               C'est tout le prix que je veux ;

               Je dédie à ceux qui m'aiment

               Le miroir le plus fidèle

               Connaissez-y mon secret,

               C'est votre meilleur visage :

               Le seul digne, ̶  le seul vrai,

               Que je fis à mon image.»

 

     Aimable comme Dieu, comme lui méprisé,

Un homme grave cueille les fruits de son verger.

 

 

 

 

Odilon-Jean Périer

Le promeneur

La Différence, 1989

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2799 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté