11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 11:08

 

La lune jaune est comme un brasier qui se meurt

En l'immensité vide où montent des fusées.

La Ville est un monceau de pierres écrasées...

Le vent qui rôde est lourd de lointaines rumeurs.

 

Broussaille de démence aux ramures croisées,

Les fils de fer grinçants menacent les hauteurs.

Du fond d'abris visqueux d'invisibles guetteurs

Frissonnent par les trous de capotes usées.

 

Devant eux la ténèbre étend son cauchemar.

Mais, dominant la pleine où plonge le regard

Des guetteurs éperdus que leur ombre exaspère,

 

Trois arbres ébranchés se tordent en ce lieu.

Crispés comme jadis les gibets du Calvaire,

Lorsque, battus d'angoisse, ils attendaient un Dieu.

 

 

 

R. Christian-Frogé

Poètes angevins d'aujourd'hui

Anthologie par Marc Leclerc

Paul Lefèbvre, 1922

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté