21 novembre 2021 7 21 /11 /novembre /2021 15:37

 

Si seulement j’eusse eu d’autres rimes en « arbre »

Je vous aurais fait voir, horrifique Camarde,

Comment en quelques vers un poète se fout

Sempiternellement de vos vers et de vous.

 

Hélas ! en « arbre » il n’y a rien que « arbre » et « marbre » ;

Et l’on en a usé si bien qu’il serait fou

De vouloir faire mieux. C’est pour cela, Camarde,

Que j’ai peine en songeant à vos vers et à vous.

 

 

 

 

Georges Brassens

Poèmes retrouvés

Œuvres complètes

Le cherche midi, 2007

SG