11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 05:49

 

Un bois brillait là-bas, parfois,

Et chantait de loin, souffles et sources,

On vacillait. Au plus haut tournaient

Les plus hautes feuilles. Un bonheur

 

Précaire c'était alors de regarder

Le temps tenir en laisse les ombres des sapins,

Chancelant déjà

Sous les sourdes, les noires lois,

Les simulacres de la mort,

"Et peu de chance, disait-il,

 

De préserver longtemps

L'illusion de la transparence."

 

 

 

Claude Adelen

Soleil en mémoire

Dumerchez, 2002

 

 

 

sans titre

Edvard Munch

Vers la forêt II

Gravure sur bois, 1915

Coll. Städel Museum, Francfort

SG