20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 19:36

 

L'arbre

le roi muet

soleil et brume

touffe d'orage et d'incendie

 

Sa trace

empoigne le pays

enclos les rêves

ouvre les pages imaginaires

 

Son geste

de la fougère à l'étoile

va

du murmure à la mélancolie

  

Ce soir d'hiver

l'arbre

le preneur de songes

s'en va

dans un vol d'oies sauvages

en quête de finistère.

 

 

 

 

Michel Cosem

Le petit jour

Sud - revue littéraire

SG