2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 08:30

 

Toute une forêt dort

Appuyés l'un contre l'autre

chaque hêtre rêve

les songes frémissent doucement caressant le feuillage

ils s'enroulent autour des fûts

s'il passe un indiscret

 

le pas s'éloigne

ils flottent

naissant des racines et montant jusqu'aux cimes

 

l'onirocritique végétale

est une science qui demande des connaissances spéciales

 

 

 

 

Raymond Queneau

Battre la campagne

Gallimard, 1968

SG