1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 08:44

 

    Les arbres sont, à l'automne, des âmes charitables. L'or des soleils passés les fait fleurir dans les plus hautes feuilles. Que celui qui s'avance lassé dans un chemin, tandis que la pluie tombe et tombe interminablement, regarde la clarté sanglante des feuillages, les nobles peupliers blessés par le bronze et par le soleil, et renaisse à la sensation de surprendre une lueur dans la tristesse de la ville automnale.

    Les arbres, semble-t-il, s'allongent avec des spasmes paisibles, en nous offrant ces dernières feuilles jaunes, les chemins, semble-t-il, s'éclairent d'un doux chagrin, du chagrin des soirs fleuris par l'émotion, du chagrin que suscitent les voyages brefs, de tout ce chagrin vagabond qui dans nos cœurs ravive la tendresse. Ils sont passifs et braves, n'est-il pas vrai ? Ces arbres jaunis par l'automne et blessés par le bronze et le soleil.

 

 

 

Pablo Neruda

Les Premiers livres

Gallimard, 1982 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté