10 avril 2018 2 10 /04 /avril /2018 08:30

 

Comme l'âme d'un violon

Mon corps au centre de l'espace

Est ce qui supporte le son

Et l'envoie aux quatre coins de l'esprit

Je n'ai de rires et de larmes qu'en mon corps

Je n'ai de pensée et d'émotions que par lui

Je n'ai de moi qu'en lui

 

Les feuilles volent dans le vent

Comme dans l'esprit les pensées

Le monde est la métaphore du rêve

Le rêve est la métaphore du monde

La feuille me parle de l'arbre

L'arbre me parle de la forêt

La forêt me parle de Dieu

Un rien me parle de tout tout me parle d'absence

La feuille est la métonymie du tout

Et tout est la métonymie de rien

 

Une idée de poème n'est pas un poème

Les mots d'un poème ne sont pas le poème

Il est l'écluse qui me porte

De l'idée aux mots et des mots au rêve.

 

 

 

 

Robert Bréchon

Échos, reflets, mirages

Éditions Aden, 2003

SG