23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 08:41

 

   Pour conjurer leur avenir, ils en chargent la nature. Ils accrochent les petits papiers blancs du mauvais sort aux branches d'un arbre qu'ils vouent ainsi au mal, mais en le sauvant de la hache.

Nara.

 

 

 

Cet arbre se vêt de tous les sortilèges

quand les autres arborent leur nudité

l'angoisse libre des hommes le protège

contre sa fatalité

 

Que les croyants de paille et de loterie

continuent de vouer l'arbre aux mauvais sorts

puisqu'en leur geste insolent se réfugie

l'espoir des condamnés à mort.

 

 

 

 

Robert Mallet

Quand le miroir s'étonne

suivi de Silex éclaté

et de L'espace d'une fenêtre

Gallimard

SG