23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 10:55

 

j'ai vraiment fait ce que je pouvais pour cet arbre

il murmurait des choses incompréhensibles

il tremblait il craquait

il balançait la tête avec l'obstination démente

d'une vieille mendiante saoule

il gémissait branche par branche

et par instants râlait comme un jazz-band

 

de toute façon je n'aurais pas réussi

à lui rendre l'oiseau

 

 

 

Jean-Claude Pirotte

La vallée de Misère

Le temps qu'il fait, 1987

SG