31 août 2018 5 31 /08 /août /2018 14:30

 

Le jour, voici le jour ! et le soleil s'allume,

Projetant sur le ciel chargé de vermillon,

Un rang de saules bleus, au bord d'un brun sillon,

Arbres que l'on dirait dessinés à la plume.

 

Et leurs feuilles ont l'air, en flottant dans la brume,

D'un vol de guêpes d'or dardant leurs aiguillons,

Ou d'un essaim léger de petits papillons,

Sur l'océan du ciel où le nuage écume.

 

Or, le dieu du matin, dans son rouge costume,

Sortant des bois au son des premiers carillons,

Et secouant sur eux ses divins goupillons ;

Ils pleurent doucement sur la glèbe qui fume.

 

 

 

 

Moïse Del

Les jeunes poètes de France

publiés sous la direction de Patrice Buet

Revue moderne des Arts et de la Vie, 1935

SG