Top articles

  • La toile

    03 novembre 2015

    Les amandiers ont colorié la toile aride. Durant quelque temps cette terre oubliée des dieux s'est parée : corolles roses et blanches, incendie des collines orphelines. Sur les parois de chaux dénudées, le crucifix en bois d'olivier ̶ a grandi. Chacun...

  • Dans la montagne

    06 novembre 2015

    Les arbres ont commencé à s'installer en bas de la montagne, puis, poussés par la surpopulation, ils se sont installés en villages sur des hauteurs et des replats de plus en plus éloignés du monde, posant parfois leurs fondations sur un bol de terre....

  • Les boules de gui

    03 décembre 2015

    Les bois en hiver sont de légers voiles qui laissent filtrer la clarté des nuits : l’ocellement noir des boules de gui seul y interrompt la vue des étoiles. Je le savais bien ; pourtant me voici ce soir d’hiver à l’orée blanche de neige et, sur ce tertre...

  • Montée de l'arbre

    05 décembre 2015

    L'atome de neige au plein des pupilles explose. Comme des globules longtemps les hommes de l'immense ont erré bouche contre l'air. Ouvert à l'espace, l'œil peut défier ses murs, ceux qui s'appesantissent autour de l'être. Il n'est plus de cri noir. La...

  • sans titre

    05 décembre 2015

    Alors ils ont coupé les arbres dont les racines lézardaient les trottoirs pour en replanter des petits tout neufs rien ne s'est passé et ce sont nos veines qu'on arrache du pavé vides de cette sève torturée qui croyait que rien ne pouvait lui résister...

  • En soi seul ce sont feuilles et racines

    06 décembre 2015

    En soi seul ce sont feuilles et racines, Que ces parfums sensibles à l'homme et à la femme dans les sous-bois sauvages, sur le bord des étangs, Que les œillets d'amour, que les surelles des seins, que les doigts se liant plus enlacés que vignes, Que la...

  • Le Pic

    09 décembre 2015

    Dans l'arbre de mon corps c'est lui qui sans relâche cogne. Je ne l'entends pas, je sais pourtant qu'il fait sa besogne. Obstiné marteau-piqueur du tronc et de ses ramures, l'oiseau qui me sert de cœur frappe le bois en mesure. Je ne l'entends pas mais...

  • En Louisiane j'ai vu grandir un chêne vert

    13 décembre 2015

    En Louisiane j'ai vu grandir un chêne vert, Tout seul dans son coin, de la mousse pendait à ses branches, Il poussait là, sans compagnon, émettant joyeusement ses feuilles vert sombre, Et, à le voir aussi droit, aussi fruste, aussi plein de sève, je me...

  • sans titre

    15 décembre 2015

    Je crois que le Sapin se plaît Sur une Marge de Neige — Cela sied à son Austérité — Satisfait la croyance Que l'homme, comble sa soif dans la Friche — Et au Désert — se rassasie — Instinct du Frimas, de l'Aride — Nécessité — de Laponie — Le Sapin prospère...

  • La forêt...

    19 décembre 2015

    La forêt aussi a son langage, elle parle entre ciel et racines, et hurle quelquefois, par grand vent, bouche ouverte, en pleine nuit. Mais pourrait-on comprendre ses tragédies, cette dentelle obscure du contre-jour, Ces propos de fougères et de fourmis,...

  • Voyage au cœur d'un arbre défunt

    21 décembre 2015

    Du fier eucalyptus par le gel desséché ne résonnera plus la lyre harmonieuse, le sang est bien tari dans le tronc asséché, nul bourgeon n'en naîtra, ni feuille précieuse... La nature pourtant revit pour célébrer La sève triomphante émanant des ténèbres,...

  • Ces arbres sont miens

    23 décembre 2015

    Ces arbres sont miens — le ciel par-dessus — Ces blés sont à moi, (d'ici jusqu'en Beauce), Je suis pauvre encor de beaucoup de choses Et riche serai de mourir tout nu. Je n'ai jamais eu de pays prospère De vastes régions, de belles contrées, Je ne sais...

  • sans titre

    26 janvier 2016

    Tu pourrais pleurer sur les arbres qu’on abat sur les forêts pour trois cents ans radioactives et ces populations toujours sur le qui-vive qui n’éprouvent du quotidien que les combats — parfois tu pleures mais faut-il que tu l’écrives ? effondrements...

  • Retour

    03 octobre 2014

    Autour de moi, les arbres de mon enfance exultent : ô femme ! et l'herbe salue mon retour de pays étrangers. Je pose ma tête dans l'herbe : enfin chez moi. Maintenant, je tourne le dos à ce que j'ai vécu : mes seuls compagnons seront la forêt, le rivage...

  • sans titre

    07 octobre 2014

    L'arbre était entouré de labyrinthes Il apparaissait en rêve ou derrière une fenêtre. Il nous excluait de la vie comme une passion étrangère. Perdu dans sa propre mémoire et parmi ses voix errantes il disparaissait par les portes dérobées du matin il...

  • Sorbiers

    08 octobre 2014

    Sorbiers — non rouges encore, non encore dans cette couleur où ils évoluent en ardeurs tardives, baies pour oiseaux, automne, mort. Sorbiers — encore un peu blêmes, pourtant regarde : déjà liés en bouquets annonçant à mi-profondeur les heures de l'adieu...

  • L'Arbre et le Papillon

    17 octobre 2014

    Un arbre aux vastes rameaux Regardait d'un œil d'envie Un papillon des plus beaux Folâtrant dans la prairie. — Viens, ô joli petit roi De la phalange fleurie, Lui dit-il ; viens près de moi. Des fleurs la tendre corolle, Lorsque le jour aura fui, Contre...

  • Entaille

    21 octobre 2014

    Dague au poignet Pour dépouiller la fille De ses feuilles, dans l'arbre : Saisir l'écorce avant la peau. Son feu s'accorde avec le sang Au relent de résine Sous la lame. Le c œ ur mutilé du bois sèche. (Nouvelle version d'un poème paru dans Errances,...

  • sans titre

    25 octobre 2014

    Par une fenêtre qu'on avait oublié de fermer, la maison s'était remplie de feuilles mortes. Bray-lès-Mareuil. La rouille des étés mourants ronge la peau des belles trop aimées de frêles amants et trop amantes frêles connaissez-vous une saison qui dure...

  • Dans un bois

    29 octobre 2014

    Pâle hêtre et pin bleu, plantés sur la même motte, branche à branche, ne pouvez-vous endurer la longueur de vos jours ! Quand les pluies glissent et bondissent, pourquoi souiller la douce camaraderie et laisser tomber sur le rameau voisin la goutte qui...

  • La Canadienne

    01 novembre 2014

    Élégie Sur ce palmier qui te balance, Dors, tendre fruit de mon amour ; Mes bras, quelques instants, ont porté ton enfance, Ce fragile palmier te soutient à son tour ; Ainsi me berçait l’espérance. Dors en paix sur ce frêle appui. Si le vent vient gémir...

  • Chasse nocturne

    02 novembre 2014

    Les enfants se figurent la mort comme une accumulation d'ombres entre les arbres : une cachette pour tout ce que les adultes ne peuvent nommer. Pourtant, ils se pressent pour ne pas manquer le rendez-vous au fond des bois, au point de rencontre des lignes...

  • La parole est un grand arbre

    05 novembre 2014

    Ah ! si la parole était un art mécanique, une institution arbitraire, comme l'ont avancé Hobbes et avant lui Gorgias et les sophistes de son école, aurait-elle, je le demande, ces racines profondes, qui, sortant d'une petite quantité de signes et se confondant...

  • sans titre

    08 novembre 2014

    Nous mettions à l'abri les paroles de l'arbre afin de préserver cet automne des mots dont la chute est nourrie de cadavres fertiles, quand la sève est puissante et le barrage net devant tous ces discours en forme de noyades. La vie, nous le savions, tasserait...

  • Les arbres et les hommes

    09 novembre 2014

    Rester, attendre... Remettre tout départ violent à demain. Malgré la fatigue et les coups, surveiller les arbres et les hommes. Que la surprise vienne d'un seringa croulant à la mi-juin sous le poids de ses fleurs ou du forgeron mon voisin qui certains...

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté