Top articles

  • Chêne et chien

    20 octobre 2011

    Chêne et chien voilà mes deux noms, étymologie délicate : comment garder l'anonymat devant les dieux et les démons ? Le chien est chien jusqu'à la moelle, il est cynique, indélicat, — enfant, je vis dans une ruelle deux fox en coïta- tion. L'animal dévore...

  • sans titre

    21 octobre 2011

    Et les fruits, calmes, attendent que l'été leur donne la lumière. Et nous allons, par l'invisible porte. Et dans les grandes vallées bleues du cœur Où la mémoire n'atteint pas Une voile s'approche, entre les apparences, Et fait signe de taire le nom du...

  • sans titre

    13 novembre 2011

    Il était à nouveau temps de ratisser les feuilles qui avaient déjà commencé à se figer en herbe vert émeraude. Un travail éternel — et qui prendra la suite quand le feuillage sera toujours là, que l'hiver viendra, que le printemps sera à la porte, le...

  • La feuille

    08 décembre 2011

    Je ne suis qu'une simple feuille, pas un fruit. Si m'arrache le vent, inébranlable restera le vieux géant, sans moi, droit comme un i. Et passeront les siècles, les générations, tu resteras lumière, enraciné au roc, éternellement vert, ô mon arbre fécond...

  • Le vieux cèdre

    09 décembre 2011

    Il est tombé sous la tempête Le grand cèdre noir du Château Offrant sa racine à l'oiseau Et son tronc rugueux à l'herbette Il a baissé soudain la tête Au levant au-dessous de l'eau Étalant son corps de taureau Sur tours et quais à l'aveuglette Adieu les...

  • sans titre

    22 décembre 2011

    petit arbre petit arbre silencieux de Noël tu es si petit qu'on dirait davantage une fleur qui t'a trouvé dans la verte forêt et as-tu été fort marri de t'éloigner ? vois je veux te réconforter tellement douce est ton odeur je veux baiser ta fraîche écorce...

  • sans titre

    29 décembre 2011

    L'arbre l'hiver se tient noir fossile ardent du soleil. Ligneux, lent, terre le feu prenant corps. Sourd, l'éclat tous les rayons rentrés sans révolution ni sans que se propage la clarté du ciel dedans, depuis le tronc. Droit se tient l'hiver un arbre...

  • Le poème de l'arbre enfant

    07 janvier 2012

    à Yvonne et Robert Ganzo Les pulsations d'un paysage Vibrant dans les veines de l'arbre, Le rocher frère et ses présages Furent appris en ce matin Porté vers moi du fond des âges. Le même oiseau de rive en rive, Rythme la raison des éclairs. La même barque...

  • rase campagne

    27 janvier 2012

    arrache l'arbre le cœur — 3 tronçonneuses rutilent — un jour d'air bleu, pur — la porcherie là-bas, nette — talus réduit, 1 000 ans — ils ont tombé la veste — photo — témoin, avant, après — chênes pédonculés, sentinelles amies dans le plat paysage — terminé,...

  • Le platane et le sapin

    28 janvier 2012

    — Comme tu dois avoir froid, Dit le sapin au platane, Sous la neige de janvier ! — Non ! dit le platane, Mes bourgeons sont prêts Sous la blanche écorce. — Comme tu dois avoir chaud, Dit le platane au sapin, Sous le soleil de juillet ! — Non ! dit le...

  • Brocéliande

    25 avril 2012

    Terre sacrée brûlante Il faut marcher pieds nus figure d'ange flamboyant doigts crispés sur du gel Brocéliande au plus vert des grottes la Sirène appelle Le soleil chevauche les brumes Les arbres paissent lentement le sel maudit des paupières closes Nous,...

  • Jardin

    14 mai 2012

    Le plus beau jardin cache un mensonge Qu'est-ce donc mon Dieu ces peupliers vagues, des morts [peut-être ? Ils déchirent leurs feuilles et les collent sur la rivière Des étoiles bourlinguent sur le ciel mat Le plus beau jardin cache un mensonge Des gouttes...

  • La forêt brûle

    09 juillet 2013

    Que le cerf brame et la forêt s'élance Tout un torrent de biches fend le jour Les vieux corbeaux vont combattre les anges La terre avale une salive ardente Elle boit le fleuve et la mer à son tour. Les bois du cerf brûlent comme des torches Et des phénix...

  • sans titre

    11 juillet 2013

    Comme j'abritais un éléphant, beau comme mes faiblesses, et le grattais d'acacia, comme j'abritais un éléphant, et le soulageais peut-être aux saignantes écorces du soir, je me souviens que c'était fugace. Qu'il allait et venait dans cette chambre aux...

  • Tapisserie des pommiers

    13 juillet 2013

    Galopez dans les pommiers blancs du vert pays Bêtes d'amour bêtes de feu bêtes de fer Cuirasse en marche arrachez la chair au tapis Des fleurs et séparez le bourg en deux cratères Ruez-vous sous les pommiers bleus du vert pays Bêtes de feu bêtes de mort...

  • sans titre

    14 juillet 2013

    Même ce que l'on éprouve en épousant la forme d'un arbre, on n'en rend compte qu'avec peine. Il y a toujours plus loin un rivage qui tremble ourlé par la mer, un lac de montagne comme une île à l'écart. Ce que l'on contemple fortifie la vie, c'est peut-être...

  • Abattage d'un arbre

    20 juillet 2013

    Un poème de Thomas Hardy traduit par Paul Valéry D’un pas majestueux les deux exécuteurs s’avancent sur les tertres. Ils portent deux lourdes haches aux fers larges et brillants, et une longue scie à deux mains, flexible, aux dents faites pour entamer...

  • sans titre

    21 juillet 2013

    peuple obscur forêt dénouée et la vision d'une cellule seule place disponible le temps des hallucinations je vais le dos rompu l'estomac brûlé les membres cassés je suis la gloire des bannis l'hymne des monstres ici il y a toujours une fêlure où s'abriter...

  • Licorne

    22 juillet 2013

    Elle apparut couleur d'ambre à l'orée d'une forêt mêlant au vrai le faux, et sur son front sa corne stalactite sortait dorée d'une sorte d'aura. Avec ses yeux d'aurore boréale elle semblait surgir d'une contrée extra-terrestre où tout songe est de gel,...

  • sans titre

    26 juillet 2013

    Le frémissement de la charmille est déjà comme un acquiescement pur et simple aux délicates prières de la brise. Bien en deçà des mots sonores que nous alignons, l'un après l'autre, se tient leur langage, éventaire de murmures et de chuchotements cueillis...

  • Totem

    18 août 2013

    On se tient devant les piliers de bois, rongés par le sel et l'humidité dans la nuit noire d'un hiver qui s'appuie sur ce qui peut paraître comme des totems et nous chantons, et nous crions TOTEM et nous dansons sur les embarcadères. Il semble que tout...

  • sans titre

    09 juin 2012

    J'avais une image en moi, un arbre dans les vents Comme une torche Ses craquements, les spirales d'oiseaux tournoyant, criant Cette beauté dans le désordre Cette peur, la flamme obscure De l'arbre animé, véhément Montant, descendant la tourmente Grand...

  • sans titre

    16 juin 2012

    La tête incluse dans le tronc du chêne — piédestal de ta dépouille, ton nord, ton futur —, couchée dans la nuit de soie bruissante du nord. Le sang forge dans la tête la question qui fore — donne jour, lunule de jour, à l'horizon de l'ouïe. L'ongle fraye...

  • Un vieil arbre...

    06 juillet 2012

    Un vieil arbre pleurait tout seul sous la lune et ses branches tordues criaient leur infortune d'avoir subi jadis le supplice du feu... Un hibou solitaire ouvrait tout grands ses yeux en écoutant la terre parler avec Dieu la lumière dormait dans le silence...

  • sans titre

    06 août 2012

    L'arbre apaise ta folie. Le bon remède est d'écouter les pauses mélodieuses d'un eucalyptus qui grandit sur un fleuve souterrain lorsque midi brûle la plume d'un vieux récit de cigales. Les feuilles mortes dessinent les mains du harpiste. Luis Mizón Poème...

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté