20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 19:10

 

                                                            À Laurent Tailhade

 

 

Forêt, tu m'as menti ; sous l'ombre de tes chênes

Ne gémit plus l'appel d'un lointain olifant ;

Tu n'as pas de joyaux qu'un dragon bleu défend,

Pas de fantôme avec un cliquetis de chaînes.

 

Tu n'as pas de palais depuis cent ans qui dort,

Pas de lutins, pas d'enchanteurs et pas de fées !

Le vent n'apporte plus de chansons étouffées,

Avec les gloussements de la poule aux œufs d'or.

 

Et tu n'as même plus, bancal, aveugle, aphone,

Traînant d'un pied fourchu son poil gris de vieux faune,

Le dernier survivant des heureux de jadis !

 

Mais je ne t'en veux pas, malgré tout, de ton leurre

Car la nuit, je surprends, comme un de profundis,

Ta voix qui se souvient qui regrette... et qui pleure !

 

 

                                                                 1908

 

 

 

Jean Cocteau

Poèmes de jeunesse

Le Lampe d'Aladin

Gallimard

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté