6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 08:04

 

Tout en bas, l'ancêtre, confus,

de tous les êtres

racine, source secrète,

que jamais ils ne virent.

 

Casque d'assaut et cor de chasse,

sentence de vieillards aux cheveux gris,

frères ennemis,

femmes semblables à des luths...

 

Branche qui presse la branche,

nulle part un rameau libre...

Un enfin ! ô monte... ô monte...

 

Mais ils se brisent encore.

Celui-ci enfin, à la cime, pourtant

se courbe en lyre.

 

 

 

Rilke

Les Élégies de Duino

et Les Sonnets à Orphée

Traduits par J.F. Angelloz

Éditions Montaigne, 1943

 

 

 

                                        

   

 

 

XVII - Zu unterst der Alte, verworrn...



 

Zu unterst der Alte, verworrn,
all der Erbauten
Wurzel, verborgener Born,
den sie nie schauten.

 

Sturmhelm und Jägerhorn,
Spruch von Ergrauten,
Männer im Bruderzorn,
Frauen wie Lauten...

 

Drängender Zweig an Zweig,
nirgends ein freier....
Einer ! o steig... o steig...

 

Aber sie brechen noch.
Dieser erst oben doch
biegt sich zur Leier.

 

 

 

Rilke

Duineser Elegien und

Die Sonette an Orpheus

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté