9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 06:23
  

Je ne passerai sûrement plus par ce sentier. Maintenant

De ma paume je presse l'écorce de l'arbre. Peut-être

Avant qu'il ne pleuve quelqu'un d'autre passera ici et pressera

Lui aussi sa paume contre l'écorce de l'arbre posant à son

Insu couche d'air sur couche d'air.

 

Après viendra la pluie. Et toutes les couches glisseront avec elle vers

La terre du tronc de l'arbre seront absorbées dans la terre

Du tronc de l'arbre iront dans les racines monteront

Dans le tronc et dans les branches rempliront les feuilles de verdeur

Nouvelle. Où serai-je moi lorsque la respiration verte et courte de mes

Mains et des mains de celui qui vient après moi se mélangeront dans la durée

respirante

Du vert persistant.

 

 

 

Amir Gilboa

11 poètes israéliens contemporains

Traduits par Emmanuel Moses

Obsidiane, 1990

 

 

 

Amir-Gilboa

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2799 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté