4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 09:37

 

Mon érable sans feuille, érable au dos de glace,

Que fais-tu là, vouté, sous la blanche bourrasque ?

 

Que viens-tu donc de voir ? Que viens-tu d'écouter ?

Tu m'as l'air d'être allé courir bien loin des haies.

 

Et, comme un gardien saoul, glissant hors de la route,

Tu t'es pris dans un trou laissant geler ta patte.

 

Hélas ! moi-même aussi je ne vais plus très ferme.

J'ai trop bu pour savoir retourner à ma ferme.

 

Vers moi s'avance un saule, je viens de voir un pin ;

Sous la bourrasque blanche je leur chante juin.

 

Moi-même il m'a semblé que j'étais cet érable,

Seulement jeune encore, avec tout mon feuillage ;

 

Et, perdant ma pudeur, devenu bois sauvage,

Pour lui faire l'amour j'ai pressé ses branchages.

 

                                                                         1925.

 

 

 

Serge Essénine

Traduction d'Armand Robin

Ecrits oubliés II

Editions Ubacs

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2799 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté