1 juillet 2018 7 01 /07 /juillet /2018 13:20

 

chaque soir la sylve avec ses oiseaux

se déplace à l'heure où le butor lance

au bord des étangs son cri désolé

la forêt glisse au cœur du silence

 

à pas feutrés la forêt se déplace

chaque nuit à l'insu du garde-chasse

on ne peut décemment interdire

aux vieux chênes un brin de fantaisie

 

et tant pis pour ceux que cela dérange

en tout cas ça n'ennuie pas les mésanges

ni les chevreuils et surtout pas les anges

qui sont toujours heureux de changer d'air

 

le vent dans les feuilles mobiles chante

une chanson plus vieille que le temps

les anges reprennent en chœur cet air

connu des fantômes qui sont contents

 

dans les hameaux noirs où les ruines rêvent

 

 

 

Jean-Claude Pirotte

La boîte à musique

La Table Ronde, 2004

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté