15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 17:37

 

Comme un vent dans la forêt

Mon émotion n'a pas de fin.

Je ne suis rien, il ne me reste rien.

Je ne sais qui je suis à mes yeux.

 

Et comme il y a parmi les arbres

De longs bruissements de feuillages,

Ainsi je remue des secrets

Tout au fond de l'image que j'ai de moi.

 

Recouvert par le son des feuilles,

Le bruit, l'immense bruit du vent

Me dépouille de ma pensée :

Je ne suis personne, je crains d'être bon.

 

 

 

 

Fernando Pessoa

Cancioneiro

Poèmes 1911-1935

Traduit du portugais par Michel Chandeigne

et Patrick Quillier

Christian Bourgois Éditeur, 1988

 

 

 

 

                  ♦

   

 


Como um vento na floresta

 

 

Como um vento na floresta.

Minha emoção não tem fim.

Nada sou, nada me resta.

Não sei quem sou para mim.

 

E como entre os arvoredos

Há grandes sons de folhagem,

Também agito segredos

No fundo da minha imagem.

 

E o grande ruído do vento

Que as folhas cobrem de som

Despe-me do pensamento :

Sou ninguém, temo ser bom.

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté