16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 07:19

 

Dans les nervures de vos paumes j'avais lu la mauvaise aventure

au bout de la sève attendait l'automne

et mon amour aussi s'effeuillait

 

arbres

 

j'avais noué ma peine à vos griffures pour ébouriffer l'hiver hirsute d'éraflures

j'ignorais alors qu'au printemps revenu

vous peigneriez les rêves échevelés du vent

et que les bourgeons regorgeraient de guérissures

 

J'ai même fouillé l'ombre nouvelle des feuillages :

l'amour y avait enfoui mon âge

 

mais

 

il n'aura fallu qu'un été pour le retrouver

titubant sur les trottoirs

tandis qu'octobre ratisse une autre fois les amours mortes

 

arbres

 

 

 

Hubert Treiber

Les graffiti du labyrinthe

Éditions Saint-Germain-des-Prés, 1982 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté