23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 06:12

 

La branche de sapin aux doigts nacrés de neige

Étire ses rameaux avec un lent orgueil.

Dans sa pose figée elle exhibe à notre œil

Son aristocratique et hautain sortilège.

 

En un pesant repos elle est là suspendue,

Au clair de la croisée allongeant son corps noir,

Qui dans l'air agrandi mais reposant du soir

Accueille le respect comme une chose dûe.

 

Pieux sapin raidi tel un Devoir sacré,

Beau sapin gigantesque en notre sol ancré,

Laisse mon âme errer vers ta cime pointue !

 

Fantôme de prière auprès du ciel obscur,

Ton clocheton béni balance un rêve dur,

Fier et seul sous l'azur, loin des routes battues...

 

 

                                        Février 1944.

 

 

Paule Boulesteix

Filigrane

Les Cahiers des poètes de notre temps, n°270

1962

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2799 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté