7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 07:30

 

La couronne du saule, vue d'en dessous, s'offre en constellations parmi lesquelles pendent des fils d'araignée, où les rayons obliques du soleil matinal se brisent, faisant un panier de paille. On pourrait y ramasser l'or, se faire, avec les trouées, des chiffons. Je me contente de regarder dans la lumière du jour comment la nuit se compose, s'y découpant en formes étoilées, filtres chlorophylliens, alvéoles. Les branches maîtresses, comme les nervures de l'ogive, portent au ciel ce qui fut enfoui, l'offrent, comme l'arborescence pulmonaire expulse le souffle pour le chant a capella. J'entends au pied le ruisseau courir. Le pic chevelu, quand les corneilles sont parties, frappe les coups qui le font reconnaître. Aussi, pris de crainte, il ne s'attarde pas.

 

 

                                            (Saint-Laurent-du-Fleuve, mercredi 7 septembre)

 

 

 

Robert Marteau

Fragments de la France

Champ Vallon, 1990

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté