14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 06:12

 

Les arbres en habits de fête

Jaunes, rouges, vont tous périr ;

Ils meurent d'une mort parfaite,

Sans avoir à souffrir.

 

Automne, apaise ce cœur lourd,

Ralentis sa cadence

Pour que, dans l'or des derniers jours,

Vers l'hiver s'en aille sa danse.

 

 

 

 

Hermann Hesse

Poèmes choisis

Traduits par Jean Malaplate

José Corti, 2009

 

 

 

 

                    

 

 

 

Oktober

 

 

In ihrem schönsten Kleide

Stehn alle Bäume, gelb und rot,

Sie sterben einen leichten Tod,

Sie wissen nichts von Leide.

 

Herbst, kühle mir das heiße Herz,

Daß es gelinder schlage

Und still durch goldene Tage

Hinüberspiele winterwärts.

 

 

                                      (1908) 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté