12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 16:08

 

    La grande forêt de Rhuys, celle qui du temps de saint Gildas recouvrait entièrement la presqu'île, celle qui encore du temps des Ducs abritait des loups, des ours et des daims par centaines, la Sylve primitive est en train de mourir. Déjà le bois de Coët-Ar-Scoufle, entre Brillac et le Net a complètement disparu et ce qui reste des grands parcs ducaux est attaqué de toutes parts, par les manants qui coupent les baliveaux, qui mènent paître leurs troupeaux, par les seigneurs locaux qui augmentent un peu leurs maigres revenus en organisant des abattages clandestins, par les moines de Rhuys qui disposent toujours du privilège de coupe sur les « forêts du Roy en île de Rhuys ». Les grands bois se réduisent d'année en année comme une peau de chagrin.

 

     Au début du règne de Louis XIV, la forêt comprend encore 2000 arpents. Elle est régie par la Maîtrise des Forêts royales de Vannes, qui administre aussi le massif de Lanvaux et les deux parcs boisés de Lestrenic et de Locual ; mais que peuvent faire les fonctionnaires devant l'agression générale ? Le Grand Maître, Pierre, tentera vainement de faire procéder au repeuplement de quelques 400 arpents, mais faute d'une surveillance efficace, le projet devra être abandonné. Et le 10 Novembre 1685, le roi ordonne la coupe définitive de la forêt de Rhuis à raison de 30 arpents par an. Bientôt derrière les grands murs de pierre, élevés jadis par Jean Le Roux, meurent les grands chênes, les ormes centenaires...

 

 

 

Yvon Mauffret

Rhuis, Chronique d'une presqu'île

Éditeur J. Thebert, 1990

 

 

 

 

 

 

Jacotte Mauffret

 Jacotte Mauffret  

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté