9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 21:21

 

L'océan écumeux hurle en battant la côte :

« Ô sapins orgueilleux, soumettez-vous au sort !

Nul arbre ici ne doit porter sa tête haute,

Mon haleine jalouse est un souffle de mort.

 

« Que n’alliez-vous au bord des paisibles rivières

Ombrager le sommeil calme de verts îlots ?

La fauvette eût niché sous vos branches légères. »

Les géants sans plier répondent aux grands flots :

 

« Courbe-nous, mer grondeuse, effeuille nos verdures,

Nos rameaux obstinés attendent les blessures,

Les jardins ne sont bons qu'aux rosiers paresseux ;

 

« La souffrance est la force, et le combat la vie ;

Souffle ! Nous jetterons, malgré ta tyrannie,

Notre fraîcheur à l'homme et nos parfums aux cieux. »

 

 

 

Georges Lafenestre

Les espérances

J. Tardieu, 1864

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté