7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 08:03
  

Les oliviers tordus par les temps

et par des vents d'orages, se sont levés

sur le sourcil étroit de cette terre,

comme s'ils enlaçaient le sol et la pierre

de leurs branches qui ont tant souffert

qui s'agrippent, qui restent,

et qui partagent leur véraison

avec les rares passants

"Prenez et mangez... buvez-en..."

Tous, qu'ils trouvent tous leur nourriture

d'une marche amère emplie de miracles

et dans la vérité une grande méfiance,

ainsi seront-ils, aussi tordus que les oliviers,

agrippés avec confiance

à cette terre, tenaces

au sens de sa pierre

et à un vent d'orage

miséricordieux.

 

 

 

 

 

gotsis-dimitris

 

 

 

 

 

Gotsis Dimitris

15 Voix poétiques de Chypre

Antonis Pillas - Elpida Kouloumbri-Ghazal

Université Paul Valéry - Montpellier, 1997

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2799 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté