27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 19:30

 

Ecoute-moi, les poètes lauréats

se meuvent seulement parmi les plantes

aux noms peu usités :

buis, troènes ou acanthes.

 

Quant à moi, j'aime les chemins qui aboutissent

aux fossés herbeux où dans des bourbiers

à demi asséchés, les enfants attrapent

quelques chétives anguilles :

les ruelles qui longent les talus

descendent parmi les touffes des roseaux

et dominent les potagers, les citronniers.

 

Tant mieux si le tintamarre des oiseaux

s'éteint, englouti par l'azur :

plus nets se perçoivent le chuchotement

des branches amies dans l'air quasiment immobile

et le goût de cette odeur

qui ne sait se détacher de la terre

et inonde le cœur d'une douceur inquiète.

Ici par miracle la guerre se tait

de nos passions un moment écartées,

ici, nous aussi touchons notre part de richesse, nous, les pauvres,

et c'est l'odeur des citronniers.

 

Vois-tu, dans ces silences où les choses

s'abandonnent et semblent prêtes

à trahir leur ultime secret,

parfois on s'attend à découvrir un défaut de la nature,

le point mort du monde, le chaînon qui ne tient pas,

le fil à débrouiller qui enfin nous conduirait

au centre d'une vérité.

Le regard scrute tout autour,

l'esprit cherche, rapproche, sépare

au milieu du parfum qui s'étale

à mesure que le jour languit.

Ce sont les silences où l'on voit

dans toute ombre humaine qui s'éloigne

quelque Divinité surprise :

 

Mais l'illusion cesse et l'heure nous ramène

dans les villes bruyantes où l'azur ne se montre

que par morceaux, là-haut, entre les cimaises.

La pluie ensuite fatigue la terre ; l'ennui

de l'hiver s'épaissit sur les maisons,

la lumière se fait avare - amère l'âme.

Un jour vient où, par-delà un portail mal fermé,

entre les arbres d'une cour,

se montre le jaune des citrons ;

la glace de notre cœur alors se dissout,

et, en pleine poitrine, nous déverse

leurs chansons

les trompettes d'or du soleil.

 

 

Eugenio Montale

Os de seiche

Gallimard 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté