7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 06:09

 

Toujours l'un, le peuplier,

au bord de la pensée,

Toujours le doigt qui se dresse

à la lisière.

 

Loin devant,

le sillon hésite dans le soir.

Mais le nuage :

passe.

 

Toujours l'œil.

Toujours l'œil dont tu lèves

la paupière à la lueur

de sa sœur baissée.

Toujours cet oeil.

 

Toujours cet œil dont le regard

entoure de son fil le peuplier, l'un.

 

 

 

Paul Celan

De seuil en seuil

Christian Bourgois éditeur, 1991

 

 

 

                 

 

 

 

Die felder

 

 

Immer die eine, die Pappel

am Saum des Gedankens.

Immer der Finger, der aufragt

am Rain.

 

Weit schon davor

zögert die Furche im Abend.

Aber die Wolke:

sie zieht.

 

Immer das Aug.

Immer das Aug, dessen Lid

du aufschlägst beim Schein

seines gesenkten Geschwisters.

Immer dies Aug.

 

Immer dies Aug, dessen Blick

die eine, die Pappel umspinnt

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté