17 janvier 2022 1 17 /01 /janvier /2022 08:29

 

Pourquoi regarder toujours l'onde ?

Pourquoi tant d'amère douleur,

 

Saule pleureur ?

N'as-tu plus d'espoir en ce monde ;

Es-tu courbé sous le malheur ?

 

Pauvre rêveur !

 

Que cherches-tu dans la rivière,

As-tu perdu quelqu'un ici ?

À comprendre ta peine amère

Je cherche aussi.

 

Saule éploré, je t'en conjure,

Révèle-moi ce grand secret...

Mais je n'entends que ton murmure

Plein de regret.

 

Êtes-vous, fleurs pleines de larmes,

Et vous, saules ainsi penchés,

Comme sous de magiques charmes

Des cœurs cachés ?

 

Si notre âme au ciel monte et chante

Quand nous dormons du grand sommeil ;

Si le corps devient arbre ou plante

Sous le soleil ;

 

Si toute chose est transformée,

Peut-être qu'à ce même endroit

Quelqu'un mourut sans bien-aimée...

Et saule il croit !

 

 

 

 

Auguste de Chatillon

À la grand'pinte

Poulet-Malassis et de Broise, 1860 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté