11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 06:06

 

Un noyer géant dressait sa tonnelle verte ;

la sente passait dessous et s'en allait dans la poussière.

Au loin un village, un fleuve, les pentes des monts.

L'arbre tenait, au vert de ses mains feuillues,

des paysages comme des rêves coloriés

tantôt pleins de nuages, tantôt aveuglés de lumière.

Et tous les deux, dans l'ombre du grand arbre,

nous lui prêtions ce qui battait en nous.

 

 

 

 

Max Dauthendey

Anthologie bilingue de la poésie allemande

de Heine à nos jours, par René Lasne    

Marabout Université, 1967

 

 

 

                        ♦

 

 

 

Ein Großer Nussbaum 

 

 

Ein großer Nussbaum stand wie eine grüne Laube,

Ein Weg ging drunter hin im Staube,

Fern lag ein Dorf, ein Fluss mit Berggeländen.

Der große Baum hielt in den grünen Blätterhänden

Landschaften gleich wie farbige Gedanken,

Die bald voll Wolken standen, bald im Licht versanken.

Und du und ich, wir lehnten in dem Schatten

Und teilten mit dem Baum, was wir im Herzen hatten. 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté