18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 19:00

 

Quelles tempêtes de chaos puis d'océan

en leurs abîmes l'appelèrent

Déraciné déchu lacéré

englouti macéré

noyé des millénaires

 

Sous les roseaux sans mémoire

réduit au cœur extrême

de fureur inlassable

                              et condamnée

 

Au tremblement du temps

l'attraction inverse

 

Retour ensoleillé des fibres infrangibles

Lente décantation de minéral en fête

au chant des nymphéas

Beau polissage au ton de tourbe

jusqu'à la statuaire intarissable 

 

Non assuré suspendu

                               abandonné

le dit de l'arbre-frère

 

 

 

Suzanne Brosse

Lucidité

Éditions André Silvaire, 1975

 

 

* Arbre fossile de la Brière   (Ndla) 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1252 poètes, 2816 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté