30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 07:13

 

Ah tout est arbre devenu,

Colère, orgueil, douceur amie.

Tout ce que j'aime dans la vie

En bois, en feuillage se mue,

En un feuillage patient

Toujours sous des vents différents.

Mais serait-ce pour satisfaire

Mon cœur enfoncé dans la chair

Vivant d'un bruit sourd de cognée

Comme au fond de quelque forêt,

En attendant que sous la terre

Allant vers le noir, il se mue

En quelque racine de plus.

Comprenez-vous, ô disparue,

Au fond des forêts enfouie,

Et je ne sais où m'adresser ...

Serait-ce à la boule de gui,

À ce feuillage à peine né,

Ou bien à la branche pourrie,

Vous qui dans le léger du soir,

N'êtes peut-être qu'un regard

Rien de plus pour vous souvenir

Une main douce à faire peur,

Avec un reste de chaleur

Qui sous la terre s'éternise.

 

 

 

Jules Supervielle

1939 - 1945

Collection blanche

Gallimard

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté