28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 07:15

 

Étreignant le talus de racines pythons,

C'est un têtard au si puissant drapé d'écorce

Que l'honneur de trouer son formidable torse

Découragea toujours piverts et mousquetons.

 

Venu d'on ne sait quand, il date on ne sait qui :

Un planteur devenu profondément fossile,

Mais par le bois offert et par le temps conquis

Survivant dans le plus généreux codicille...

 

Ô règne végétal ! J'aime tes pachydermes,

Campés sur leur durée et leurs membres épais

Pour rester nos témoins au-delà de nos termes

Et ralentir autant la valse des aspects.

 

 

 

Hervé Bazin

Œuvre poétique

Éditions du Seuil, 1992

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1252 poètes, 2816 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté