5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 07:12

 

Les pins tordus et secs de « la Côte Sauvage »,

Toujours battus des vents fougueux, de l'Océan,

Ont la forme, au soleil, de vieux noués par l'âge,

Aux longs corps décharnés, aux membres suppliants.

 

Le soir, les pins serrés, ondulant sur la dune,

Comme un troupeau d'aurochs ramassés et trapus,

Semblent vouloir foncer sur la masse importune

Des moutons blancs grouillant sur les flots éperdus.

 

Par nuit calme, la lune, à l'heure fatidique,

Glisse parmi les pins, ses rayons argentés

Et peuple le décor d'ombres allégoriques

Qu'anime le zéphir, comme en des bois hantés.

 

Par les nuits d'ouragan, ils geignent de détresse,

Semblant psalmodier la prière des morts

Penchés sur le tombeau qu'est cette mer traîtresse,

Monstre jamais repu, tueuse sans remords.

 

 

 

Léon Renaux

Les jeunes poètes français

Publié sous la direction de Patrice Bruet

Revue Moderne des Arts et de la Vie, 1935 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté