25 avril 2021 7 25 /04 /avril /2021 07:39

 

Ai-je oublié les bois

Les forêts de l'automne

Les forêts de chez moi

Les grandes tristesses humides

Sous la mousse discrète et douce

Le parfum de l'écorce

Et les grandes racines amoureuses de la terre ?

 

Être vaguant et avide

Amer conquérant de l'horizon

Ai-je oublié le chuchotement des clairs-obscurs

Et le silence des grands arbres ?

 

À toujours marcher vers le soleil

Fasciné par ses flammes sauvages

J'ai laissé mes yeux brûler

Et ne distingue plus à présent

Les nuances subtiles

Des tons pastels

 

À trop écouter le vacarme des villes

Je ne sais plus entendre

Le joyeux essoufflement des herbes naissantes

Et le rire des sources furtives

 

Comment rejoindre les grands bois

Et mes souvenirs épars sous les feuilles mortes ?

Je n'ose pas même regarder en arrière

Comment prendrais-je le chemin du retour ?

 

 

 

 

Anne-Laure Cartier

Eaux médiatrices

Saint-Germain-des-Prés, 1983

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1227 poètes, 2762 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté