13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 07:02

 

Hier j'ai rencontré dans un sentier du bois

Où j'aime de ma peine à rêver quelquefois,

Trois satyres amis ; l'un une outre portait

Et pourtant sautelait, le second secouait

Un bâton d'olivier, contrefaisant Hercule.

Sur les arbres dénus, car Automne leur chef

À terre a répandu, tombait le crépuscule.

Le troisième satyre, assis sur un coupeau,

De sa bouche approcha son rustique pipeau,

Fit tant jouer ses doigts qu'il en sortit un son

Et menu et enflé, frénétique et plaisant

Lors ses deux compagnons, délivrés se faisant,

De l'outre le premier et l'autre du bâton,

Dansèrent, et j'ai vu leurs pieds aux jambes tortes,

Qui, alternés, faisaient voler les feuilles mortes.

 

 

 

Jean Moréas

Poésies

Bibliothèque artistique et littéraire, 1898 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté