3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 17:48

 

Je caresse à nouveau la douceur

du bois : planche,

planche de mon bureau,

compagne

des heures et des heures sur mes genoux,

où dans l'étonnement du papier

je trébuche, balbutie,

tandis que le plaid rapporté

des îles du nord me protège

du froid, aux heures où le brouillard

fait du Douro une muraille ;

planche qui m'a suivi

de maison en maison, de fleuve

en fleuve, lissée, polie

par des mains qui se sont égarées

dans l'envers des jours.

 

 

 

Eugénio de Andrade

Le sel de la langue

Traduit du portugais par Michel Chandeigne

Éditions de la Différence, 1999

 

 

 

              

   

 

Aricio uma vez mais

 

 

Acaricio uma vez mais a doçura

da madeira : tábua,

tábua do meu ofício,

companhia

de horas e horas sobre os joelhos,

onde no espanto do papel

tropeço, balbucio,

enquanto a manta trazida

das ilhas do norte me resguarda

do frio, em horas a que a névoa

faz do Douro um muro;

tábua que me tem seguido

de casa em casa, rio

em rio, aplainada, polida,

por mãos que se perderam

no avesso dos dias.

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2799 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté