4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 07:08

 

Feuilles mortes jonchant le long sentier qui mène

Jusqu'à mon triste abri, feuilles d'or et de cuivre,

C'est bien votre destin qu'un jour je devrai suivre.

 

Frémissant avec moi vous caressiez la brise

Qui berçait le feuillage en un étrange rêve.

Chaque frais gazouillis réveillait votre sève.

 

Et la pâle clarté des nuits évanescentes

Vous couvrait d'un mystère à nul autre pareil,

Ô paupières écloses aux rayons du soleil.

 

M'attardant à votre ombre, j'oubliais mes blessures.

Vos murmures confus attisaient mon espoir :

Tout chantait dans mon âme, invisible encensoir.

 

Maintenant que vous êtes, mes sœurs, foulées aux pieds,

Que sur votre tapis royal chacun chemine,

Attendez le manteau d'immaculée hermine !

 

Pareil à vous, le cœur meurtri mais silencieux,

Je laisserai l'automne éparpiller mes stances

Envolées avec vous dans les mêmes cadences...

 

 

 

Sandu Tzigura-Samurcas

Invocations

Éditions Saint-Germain des Prés, 1972

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté